Webisode n°3 : Crise d'adolescence 1ère Partie

CHRISTINA 

Saison 1 : Episode n°3 :

 

Crise d’adolescence

1ère Partie

 

Personnages Principaux : 

Mary Louise Parker .......................................................................... Chistina Perdrix

Dylan Mcdermott ............................................................................. Ethan Garisona

Josh Hutcherson ..............................................................................Samuel Garisona

Emma Caultfield .............................................................................. Emilie, la secrétaire

SPECIAL GUEST STAR :

Frances Conroy ................................................................................ Karine Perdrix

AUTRES PERSONNAGES :

Mme Turner, principal du collège St Joseph

Un policier

 

JOUR : ENTREPRISE HARRINGTON PARIS : BUREAU DE CHRISTINA :

 

            Christina est à son bureau. Elle range des dossiers. Emilie est à côté d’elle. Elle est assise sur la chaise de Christina et boit son café.

 Christina : Dis-moi, Emilie. T’es pas censé bosser pour moi ?

 Emilie continue à boire. Elle regarde sa montre.

 Emilie : D’après le code du travail, j’ai encore le droit à cinq minutes de pause.

 Christina sourit.

 Emilie : C’est toujours aussi électrique avec Kevin ?

 Christina : Il faut absolument que j’arrive à faire des efforts sinon ça m’étonnerait qu’Harrington me laisse une seconde chance.

 Le téléphone sonne. Christina  n’arrive pas à mettre un dossier tout en haut de l’armoire. Emilie laisse le téléphone sonner. Christina la regarde. Emilie lève les yeux au ciel.

 Emilie : Bon d’accord.

 Emilie décroche.

 Emilie : Entreprise Harrington Paris Bonjour ! Oui… Vous désirez parler à Melle Perdrix ? C’est de la part de qui ? De la principale du lycée St Joseph ?

 Christina se met sur la pointe des pieds et va réussir à mettre le dossier mais quand elle entend le nom de la principale, elle est tellement surprise qu’elle tombe par terre.

 Emilie : Très bien, je vais essayer de vous la passer.

 Christina se relève. Elle a un peu mal à la cheville.

 Emilie : Ca va aller ?

 Christina : Pas le choix.

 Christina prend le combiné.

 Christina : Oui allo !  

 On voit que le visage de Christina se décompose.

 Christina : Pardon ? Qu’est ce que vous avez dit ? Il a quoi ?????

 Elle devient folle de rage.

 

JOUR : LYCEE ST JOSEPH : HALL D’ENTREE :

 

             Christina est dans la salle d’attente quand Mme Turner sort de son bureau. Christina se lève et va la voir. Elles se serrent la main.

 Christina : Bonjour madame, où est Samuel ?

 Mme Turner : Samuel est à l’infirmerie. Prenons le temps de discuter un peu dans mon bureau.

 Christina entre dans le bureau de Mme Turner.

 

JOUR : LYCEE ST JOSEPH : BUREAU DE MME TURNER :

            Mme Turner fait signe à Christina de s’assoir.

 Mme Turner : Il est très difficile de fixer un rendez-vous avec vous, Melle Perdrix.

 Christina : Oui, je suis vraiment désolé mais mon travail me prend beaucoup de temps. Je ne suis que trois jours par semaine à la maison. Vous avez essayé de joindre mon fiancé ?

 Mme Turner : Nous avons déjà vu Monsieur Garisona plusieurs fois mais là c’est avec vous que je veux m’entretenir.

 Christina : Excusez-moi mais vous avez dit que vous l’aviez vu plusieurs fois ?

 Mme Turner fait un oui de la tête.

 Christina : Désolé mais il ne m’en a jamais parlé.

 Mme Turner : Je pense qu’il ne voulait pas vous alarmer sur l’état actuel de votre fils.

 Christina : Comment ça m’alarmer ? Qu’est ce que vous voulez dire par là ?

 Mme Turner : Depuis plusieurs mois, Samuel fait soit l’école buissonnière, soit il vient comme aujourd’hui complètement saoul en classe.

 Christina : Vous plaisantez ?

 Christina ne sait pas quoi dire.

 Mme Turner : Samuel est en grande souffrance et cela depuis que je le connais. Il n’est pas trop tard pour le remettre sur le droit chemin. Je connais quelqu’un qui pourrait vous y aider.

 Mme Turner lui tend la carte d’un psychologue.

 Mme Turner : C’est un très bon ami à moi. Il est très compétent dans son domaine.

 Christina n’en revient pas.

 Christina : Désolé mais mon fils n’a pas besoin de psychologue.

 Mme Turner : Savez-vous au moins de quoi il a besoin ?

 Christina commence à s’énerver.

 Christina : De quel droit vous permettez-vous d’insinuer que je ne connais pas mon fils ?

 Mme Turner : Allez le voir et constatez par vous-même.

 Christina se lève.

 

JOUR : LYCEE ST JOSEPH : INFIRMERIE

 

Mme Turner fait entrer Christina dans la pièce où se trouve Samuel. Elle voit qu’il est complètement stone.

 Samuel : Ah maman !!!!

 Christina est choquée. Samuel sourit niaisement et il vomit par terre.

 Christina : Vous pensez que votre ami pourrait nous prendre rapidement ?

 Mme Turner acquiesce.

 

SOIR : APPARTEMENT DE CHRISTINA PARIS : SALON :

             Ethan rentre du travail. Il enlève son blouson et l’accroche au porte manteau. Il va vers le canapé où il trouve Christina qui l’attend les bras croisés. Ethan comprend que quelque chose cloche.

 Ethan : Euh… Ca va chéri ?

 Christina sort des lettres où il y a le tampon du lycée St Joseph. Elle les donne à Ethan qui les prend. Il sort une lettre d’une des enveloppes. Il y a marqué : « Convocation pour trouble du comportement ». 

Christina : Quand est-ce que tu comptais m’en parler ?

 Ethan : Pas ce soir en tout cas.

 Christina : J’ai récupéré Samuel ivre à l’infirmerie aujourd’hui. Mme Turner en a profité pour me faire un petit bilan de notre fils. Je ne vais pas te surprendre en te disant qu’il est loin d’être positif.

 Ethan : Je ne voulais pas t’inquiéter. Je gère la situation.

 Christina : Ah bah, c’est une réussite. Certaines lettres dates de l’année dernière.

 Ethan se lève et va dans la cuisine. Christina se lève furieuse.

 

SOIR : APPARTEMENT DE CHRISTINA PARIS : CUISINE

 

            Christina suit Ethan qui va vers le placard. Il prend un whisky et se sert un verre.

 Christina : Ne crois pas que tu vas fuir cette conversation.

 Ethan : Que veux-tu que je te dise ? Oui, notre fils a un problème. T’es contente ? Fin de la discussion.

 Christina est un peu perdue.

 Christina : J’espère que c’est une blague. Tu parles comme si c’était normal.

 Ethan : Que connais-tu de la normalité, toi ? Tu trouves qu’on est une famille normale ? Que nous menons une vie normale ?

 Christina s’assoit, prend la bouteille de whisky et se sert un verre qu’elle boit cul sec. Ethan s’approche d’elle et commence à la prendre dans ses bras mais elle le rejette. 

Christina : Non, c’est bon. Laisse-moi. 

 Christina se ressert un verre.

 Christina : Je ne suis pas une bonne mère. Tout est de ma faute.

 Ethan : Je n’ai pas dis ça.

 Christina : Non mais tu le penses.

 Ethan : Tu te trompes.

 Christina : Mais enfin, arrêtons de nous voiler la face. Une vraie mère aurait senti ça des kilomètres à la ronde.

 Elle boit son verre de whisky cul sec.

 Christina : Demain, je vais prendre rendez-vous avec le psychologue que m’a conseillé Mme Turner. Je dois reprendre en main mon rôle de mère et assumez mes erreurs.

 On voit alors que Samuel entend.

 Samuel : On sait très bien quel est le problème, pas besoin d’un psychologue.

 Ethan et Christina se retournent. Ils voient leur fils. Samuel commence à avoir les larmes aux yeux.

 Ethan : Samuel.

 Christina : Laisse-le parler. Vas-y, je t’écoute.

 Samuel : Non, c’est bon. J’ai autre chose à foutre.

 Samuel s’en va dans sa chambre, il s’y enferme. Christina et Ethan le suivent. Christina essaye d’ouvrir mais elle voit que c’est fermé. Elle frappe à la porte.

 Christina : Laisse-nous entrer.

 Samuel met la musique à fond ce qui énerve Christina.

 Voix off de Samuel : Dégagez, laissez-moi tranquille.

 Ethan met sa main sur l’épaule de Christina. 

 Ethan : Ca ne sert à rien

 Elle le repousse.

 Christina : Si tu n’ouvres pas cette porte dans une minute, je te promets que je vais la défoncer, Samuel.

 Christina regarde Ethan qui comprend qu’elle va vraiment le faire.

 Ethan : Christina, ne fais pas ça.

 Christina : Je vais me gêner.

 Christina fonce sur la porte mais elle n’arrive pas à l’ouvrir. Elle se fait mal à l’épaule. Ethan rigole. Elle se vexe.

 Christina : Tu trouves ça drôle ? Tu vas voir à quel point tu vas rire quand je vais lui en décoller une.

 Elle refonce sur la porte et la défonce cette fois-ci. Ils entrent. Ils découvrent avec horreur que la fenêtre de Samuel est ouverte et qu’il n’est plus là.

 

SOIR : MAISON DES GARISONA : DEHORS :

 

            Christina et Ethan sortent de la maison et vont dans la rue.

 Christina : Samuel !!!! Samuel !!!!!!

 Ils regardent de partout pour voir s’ils ne le voient pas.

 Ethan : Je vais appeler la police.

 Christina fait un oui de la tête. Il s’en va. Elle va dans la voiture, sort les clés de sa poche et la démarre.

 

SOIR : VOITURE :

 

            Christina conduit. Elle regarde de partout. Elle ne l’aperçoit pas.

 

JOUR : FLASH-BACK : 5 ANS AUPARAVANT : CHEZ MME PERDRIX : SALON

 

            Samuel est dans le salon. Sa grand-mère, Karine, entre dans la pièce et voit qu’il ne va pas bien.

 Karine : Qu’est ce qui t’arrive, mon ange ? 

 Samuel : Rien, grand-mère. Tout va bien.

 Elle s’assoit à côté de lui.

 Karine : Tu crois vraiment que je vais te croire. Je te connais comme si je t’avais fais. Allez, vas-y, raconte-moi tout.

 Samuel : Non, j’ai pas envie d’en parler, je regarde la télé.

 Karine sourit, prend la télécommande et éteint la télévision.

 Karine : Tu me connais, je suis une vraie tête de mule. Soit tu me dis tout, soit je cache la télécommande et tu ne regardes plus la télé jusqu’à ce soir.

 Samuel soupire.

 Karine : C’est à propos de ta mère, c’est ça ?

 Samuel fait un oui de la tête.

 Samuel : Elle ne m’aime pas.

 Karine : C’est faux, Samuel. Elle t’aime plus que tout au monde. Elle a juste une façon différente de te le montrer, c’est tout.

 Samuel : Elle n’est jamais là quand j’ai besoin d’elle ou quand j’ai des conseils à lui demander.

 Karine : Tu lui en as déjà parlé ?

 Samuel : Elle le saurait si elle m’aimait.

 Karine le prend dans ses bras quand elle voit que des larmes coulent sur la joue de Samuel. On voit que Christina écoute derrière une porte.

 

SOIR : RETOUR DANS LE PRESENT : VOITURE :

 

            Christina est encore au volant de sa voiture à regarder de partout quand son téléphone sonne. Elle voit que c’est Ethan. Elle décroche.

 Christina : Allo ? T’as des nouvelles ?

 Voix off de Samuel : Par pour l’instant. J’ai contacté la police et ils vont m’appeler dès qu’ils en sauront plus.

 Christina : J’ai vraiment peur de ce que pourrait faire Samuel.

 Voix off d’Ethan : Notre fils nous fait juste une crise. Il va revenir, j’en suis sûr.

 Christina : Comment peux-tu l’être ?

 Ethan reste silencieux un moment mais il dit quand même ce qu’il voulait dire.

 Voix off d’Ethan : Parce que je le connais, moi.

 Des larmes commencent à couler sur son visage.

 Christina : J’ai compris le message. Je te rappelle tout à l’heure.

 Voix off d’Ethan : Chris…

 Christina lui raccroche au nez, se gare et arrête le contact. Elle frappe le volant et pleure.

 

JOUR : FLASH-BACK : 5 ANS AUPARAVANT : CHEZ MME PERDRIX : JARDIN

 

            Christina est assise sur une chaise qui est à côté de la porte d’entrée. Karine, sa mère, sort et va la voir.

 Karine : Je suis désolé, chéri, si je suis aussi brute et spontanée mais je dois le faire.

 Christina : Je sais ce que tu vas dire maman. Je ne compte plus le nombre de nuit où je ne dors pas, où je me demande comment je suis arrivée dans cette impasse.

 Karine : Mais enfin, réagi un peu. Tu es la seule responsable de la souffrance de ton fils.

 Christina : Tu ne peux pas comprendre.

 Karine : Comprendre quoi ? Que tu restes ici assise sur ta chaise en train de regarder Samuel souffrir sans rien faire ? C’est ton fils, tu te dois de le protéger jusqu’à en crever s’il le faut.

 Christina : Je ne peux pas. Je n’en ai pas la force.

 Karine : Franchement mais qui es-tu ? Je ne reconnais plus la fille que j’ai élevée.

 Christina se lève et fait face à sa mère.

 Christina : C’est parce que la fille que tu as élevé s’est perdue en cours de route et que même sa mère n’a rien remarqué du tout. C’est bien beau de me faire des leçons de moral mais tu es autant à blâmer que moi dans l’histoire. La petite fille que tu connaissais est morte depuis des années.

 Karine ne dit plus un mot.

 Christina : Tu ne sais pas tout maman et c’est mieux comme cela.

 Karine : Pourquoi ne te confies-tu pas à moi ?

 Christina : Parce que mon secret te détruirait comme il m’a détruit.

 Christina la regarde droit dans les yeux.

 

SOIR : RETOUR DANS LE PRESENT : MAISON DES GARISONA : DEHORS

 

            Christina revient chez elle en voiture quand elle voit une voiture de police devant la maison. Elle gare la voiture en vitesse et rentre dans la maison en courant.

 

SOIR : MAISON DES GARISONA : SALON :

 

            Christina entre en trombe dans le salon. Un policier est en face d’Ethan qui est pâle.

 Christina : Qu’est ce qui se passe ? Vous avez des nouvelles de Samuel ?

 Ethan se sent mal. Il s’assoit.

 Christina : Répondez-moi !!!!

 Le policier se retourne vers Christina.

 Le policier : Nous avons reçu la description d’un adolescent qui correspond à celle de votre fils.

 Christina : Okay, très bien, c’est génial. Vous nous l’avez ramené ?

 Le policier : L’adolescent en question a traversé la route et c’est fait renverser par un camion. Il est mort sur le coup.

 Christina devient aussi pâle qu’Ethan. Elle est immobile, les yeux grands ouverts et n’arrive pas à bouger, ni à parler.

 

A SUIVRE

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site